Actualités

Nouvelle édition 2018 du Guide sur l'accès à l'aide en santé mentale pour personnes exilées en région bruxelloise

 

Le Réseau Santé Mentale en Exil* présente la nouvelle édition de son guide sur l’accès à l’aide en santé mentale pour personnes exilées en région bruxelloise. Ce guide est destiné aux travailleurs de première ligne souhaitant mieux appréhender les divers enjeux liés à l’accompagnement psychosocial et thérapeutique de personnes présentant la double problématique d’une souffrance psychologique et d’un statut de séjour précaire.

Cette édition 2018 comprend une actualisation de la version 2011, ainsi que trois nouveaux chapitres consacrés à des publics spécifiques : les femmes victimes de violence, les mineurs étrangers non accompagnés et les usagers de drogues.

Le guide propose des éclairages sur différentes thématiques et offre des informations claires et concises à l'usage des professionnels.

  • Quelles sont les situations où une prise en charge psychologique ou psychiatrique serait indiquée ?
  • Quel cadre d'aide en santé mentale mettre en place pour des personnes étrangères dont l'avenir en Belgique est incertain et dont les droits sont limités ?
  • Comment repérer les divers services spécialisés en région bruxelloise, vers lesquels une orientation pourrait s'effectuer ou avec lesquels une collaboration pourrait s'envisager ?
  • Quels sont les éléments psychologiques, linguistiques, sociaux et juridiques dont il faudrait pouvoir tenir compte ?
  • Quels sont les obstacles et possibilités liés à l'accès à l'aide en santé mentale pour des personnes au statut de séjour provisoire ou irrégulier ?

Cet outil très accessible accompagne tout professionnel concerné par l'aide en santé mentale des personnes exilées, pour faciliter son travail en réseau et, ainsi, garantir une prise en charge plus intégrée et adaptée de ce public.

 

Cover (2)

Vous pouvez télécharger une version numérique en cliquant ici

 

Pour obtenir un exemplaire papier du guide et avoir plus d'informations, contactez le Réseau :

  Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Tél : 02 533 06 70

Personnes de contact : Ondine Dellicour et Johan Cornez.

 

*Membres actuels du Réseau Santé Mentale en Exil :

Service de Santé Mentale Ulysse (promoteur)

SeTIS Bxl

Service de Santé Mentale Le Méridien

Centre de Formation de la Fédération des CPAS de Wallonie

Centre Exil

Médecins du Monde

Intact

Centre d’accueil du Petit-Château

SOS Viol

GAMS Belgique

Plate-forme Mineurs en exil

Lambda

Entr’Aide des Marolles

Centre Social Protestant

 

 


Colloque le lundi 12 et mardi 13 mars 2018 à Bruxelles : "Ce qui fait et défait l'humain"

 Affiche colloque 

Un programme d'exception pour mieux saisir les enjeux des évolutions de la vision de l'humain dans un monde en mutation. Deux jours pour débattre avec des professionnels de l'accompagnement des exilés, ceux qui nous confrontent sans détour à la différence, à l'étrangeté inhérente à toute rencontre humaine. Alors qu'ils viennent demander la protection de notre état de droit, ces personnes nous parlent des traitements réservés par notre monde à des humains dont la qualité même de sujet est mise en doute. Une thématique essentielle pour tous ceux qui veulent réfléchir aux positions à défendre au nom de la santé mentale pour préserver l'humanité des sujets en souffrance. Ici, le programme complet les conditions d'incription.  

La prise en compte de la santé mentale dans la procédure d'asile

En 2009, le service Ulysse a publié une analyse de l'impact possible de la procédure d'asile sur la santé mentale, avec le soutien du Centre pour l'Egalité des Chances, d'Amnesty International Belgique et de la Commission Communautaire Française.

Cela est constaté quotidiennement dans la pratique d'Ulysse : les demandeurs d'asile peuvent éprouver des difficultés énormes à relater leur vécu et les difficultés qui les ont poussé à fuir. La procédure d'asile peut être potentiellement traumatisante pour les personnes qui la subissent. De plus, de nombreuses discussions ont lieu sur l'utilisation des rapports psychologiques et médicaux dans le cadre de la procédure.

L'étude analyse également les facteurs qui empêchent le demandeur d'asile à produire un récit complet et cohérent. Elle donne des bases scientifiques à ce que sans doute de nombreux praticiens ressentent lorsqu'il s'agit d'apprécier la pertinence d'arguments opposés aux demandeurs d'asile fondés sur les contradictions émaillant des récits ou sur des difficultés de mémorisation de la part des demandeurs d'asile.

Parue dans la "Revue du droit des étrangers", cette recherche est complétée par plusieurs décisions de jurisprudence où la question de la crédubilité et du sort à réserver aux attestation médico-psychologiques est abordée.

Guide sur l'accès à l'aide en santé mentale pour personnes exilées en région bruxelloise

 Cover (2)

 

Vous pouvez télécharger une version numérique en cliquant ici.

 

Le Réseau Santé Mentale en Exil* présente la nouvelle édition de son guide sur l’accès à l’aide en santé mentale pour personnes exilées en région bruxelloise. Ce guide est destiné aux travailleurs de première ligne souhaitant mieux appréhender les divers enjeux liés à l’accompagnement psychosocial et thérapeutique de personnes présentant la double problématique d’une souffrance psychologique et d’un statut de séjour précaire.

Cette édition 2018 comprend une actualisation de la version 2011, ainsi que trois nouveaux chapitres consacrés à des publics spécifiques : les femmes victimes de violence, les mineurs étrangers non accompagnés et les usagers de drogues.

Le guide propose des éclairages sur différentes thématiques et offre des informations claires et concises à l'usage des professionnels.

  • Quelles sont les situations où une prise en charge psychologique ou psychiatrique serait indiquée ?
  • Quel cadre d'aide en santé mentale mettre en place pour des personnes étrangères dont l'avenir en Belgique est incertain et dont les droits sont limités ?
  • Comment repérer les divers services spécialisés en région bruxelloise, vers lesquels une orientation pourrait s'effectuer ou avec lesquels une collaboration pourrait s'envisager ?
  • Quels sont les éléments psychologiques, linguistiques, sociaux et juridiques dont il faudrait pouvoir tenir compte ?
  • Quels sont les obstacles et possibilités liés à l'accès à l'aide en santé mentale pour des personnes au statut de séjour provisoire ou irrégulier ?

Cet outil très accessible accompagne tout professionnel concerné par l'aide en santé mentale des personnes exilées, pour faciliter son travail en réseau et, ainsi, garantir une prise en charge plus intégrée et adaptée de ce public.

 

Pour obtenir un exemplaire papier du guide et avoir plus d'informations, contactez le Réseau :

  Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

 Tél : 02 533 06 70

Personnes de contact : Ondine Dellicour et Johan Cornez.

 

*Membres actuels du Réseau Santé Mentale en Exil :

Service de Santé Mentale Ulysse (promoteur)

SeTIS Bxl

Service de Santé Mentale Le Méridien

Centre de Formation de la Fédération des CPAS de Wallonie

Centre Exil

Médecins du Monde

Intact

Centre d’accueil du Petit-Château

SOS Viol

GAMS Belgique

Plate-forme Mineurs en exil

Lambda

Entr’Aide des Marolles

Centre Social Protestant